Modifier

Ma gestion des priorités étant ce quelle est, j'ai commencé (en juin) le nettoyage des murs par une zone assez improbable : le placard sous l'escalier ! Sachant que la vraie priorité de l'été, c'était plutôt l'isolation du toit (et qu'actuellement, en janvier 2020 donc, je n'y ai toujours pas touché)...


À l'origine: c'est sombre et gris



Accessible depuis le dégagement au milieu du rez-de-chaussée (voir plan dans cet article), c'est une zone sombre (pas d'électricité, pas de fenêtre), donc les photos sont éclairées au spot. Petite présentation des lieux:

  • À gauche, une cloison en brique platrière (qui sépare l'escalier de la cuisine d'origine), enduite de ciment
  • En face, le dessous de l'escalier, en béton brut (on voit même le dessin des banches qui ont servi à couler l'escalier, qui, soit dit au passage, n'est pas bien dimensionné, trop raide)
  • À droite, un mur de refend en pierre locale (majoritairement du schiste, un peu de granit, et quelques autres trucs non identifiés), hourdi à la terre, et recouvert de multiples couches d'enduits. Beaucoup de béton, pas mal de chaux, du platre, de la peinture, des chaulages, dans cet ordre ou dans un autre, la composition et l'épaisseur des différentes couches étant très variable d'une zone à l'autre. C'est d'ailleurs le point commun entre toutes les pièces de la maison : BEAUCOUP d'enduits, BEAUCOUP de ciment.
  • Au sol, une marche en béton brut (le sol de la moitié nord de la maison est 20cm plus haut que celui de la moitié sud)

J'ai donc piqueté le mur de droite, au perforateur burineur équipé d'une pointerolle. Il n'y avait que quelques m2 à faire, donc ça va assez vite. Mais la zone étant assez confinée, c'était vite étouffant malgré le masque à poussière. Mais le mur est beau, donc ça fait plaisir de le voir émerger de toutes ces épaisseurs qui le recouvraient. Mise en sac des gravats et go déchetterie, ça fait vite plus propre !


Une fois piqueté: de jolies pierres !


Petite surprise trouvée dans son nid, dans le trou en haut à droite de la photo précédente, là où passent les tuyaux



Je vais conserver son usage de placard à la zone. Elle se trouve dans le prolongement de ma future cuisine, donc sera parfaite comme placard garde-manger. C'est aussi le point le plus central de la maison, donc je pense y mettre mon tableau électrique. Ce n'est pas très large, je peux mettre des étagères de 40 cm et laisser 50 cm de passage. Ce n'est pas bien large, on est d'accord. Mais c'est mon problème principal dans mes plans d'aménagement : je veux mettre des lieux de vie partout, et n'ai plus de place pour les zones utilitaires !


Idée d'aménagement des lieux



Pour la finition du mur, ce sera certainement un enduit chaux-chanvre, mais j'attend de faire la cuisine pour faire tout le mur en une seule fois. Les pierres ont l'air claires sur les photos parce qu'il reste de la chaux dessus, mais dans la pratique elles sont noires, donc je ne pense pas en laisser en apparent dans la maison.

Bilan financier de l'opération

Comme pour l'opération destruction, c'est surtout une histoire d'huile de coude. Pas d'achat de matériel. Le perfo qui a rendu l'âme en juillet en piquetant l'étage était encore opérationnel sur cette étape (faite en juin, juste avant de raccorder l'eau du réseau à la maison).

Post précédent